dimanche 7 avril 2013

l'azuki, une graine de bonheur.





L'azuki est un petit haricot rouge au goût prononcé.

On peut le cuisiner aussi bien en salé qu'en sucré. Son arôme est un réel délice qui se rapproche du fondant de la châtaigne lorsqu'il est fait en pâte sucré.
Cette pâte justement, on va s'y intéresser. Je suis tombée amoureuse de cette mixture bordeaux, à déguster de milles et une manières.
Il est la garniture de plusieurs desserts traditionnels japonais comme le dorayaki, le daifuku mochi, l'anpan, le yokan, shiruko, usagi manju, taiyaki, ect...
Que de merveilles pour les yeux et les papilles.

On distingue plusieurs sortes d'anko et correspond à diverses étapes de la fabrication de celui-ci :
tsubuan, cuits et sucrés, les haricots sont laissés entiers.
tsubushian, écrasés grossièrement.
koshian, purée très fine passé à la gaze et décanté dans l'eau pour ne garder que la pulpe la plus fine.
sharashian, reconstitué avec de la poudre déshydratée.














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...